LÉGER REPLI DU MARCHÉ

Les immatriculations enregistrent un recul de 4,7% en mai dernier.

Le nombre des nouvelles immatriculations a légèrement reculé au cours du mois de mai. Au total, 26 123 voitures neuves ont été mises en circulation en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein. Ce résultat correspond à un recul de 1299 véhicules ou de 4,7% par rapport au même mois de l’année précédente. Il se situe toutefois juste au-dessous de la moyenne des mois de mai des dix dernières années, laquelle s’élève à environ 26 900 nouvelles immatriculations. Si l’on regarde les cinq premiers mois de l’année courante, on constate également une légère baisse de 1901 voitures neuves ou de 1,5%, à 126 778 unités. Les voitures à motorisation diesel et les 4×4 ont à nouveau gagné en force de frappe le mois dernier. Les quatre roues motrices ont conquis une part de marché de 43,6%, contre 38,3% en mai 2015.  Elles confirment ainsi la tendance très positive de l’année (43,4%). La situation est identique pour les diesel, dont la part de marché s’est stabilisée à 39,1%, ce qui équivaut à une augmentation de 2,5%. Après cinq mois, les voitures à moteur diesel font elles aussi route vers une valeur record en atteignant 39,2% de parts de marché. Il en va de même pour les propulsions alternatives, qui atteignent une percée de 4,4% ( 0,3%).

Il ne s’agit pas d’une surprise

François Launaz, président d’auto-suisse, n’est pas surpris par le léger repli du mois dernier: «Les chiffres de l’année précédente étaient naturellement supérieurs à la moyenne en raison de la baisse des prix consécutive à l’abandon du cours plancher de l’euro face au franc suisse. Maintenant, nous descendons certes à un niveau moins élevé, mais il demeure bon.» C’est ce que prouve la comparaison des chiffres actuels avec ceux de l’avant-dernière année, poursuit le Valaisan: «En 2014, les immatriculations des cinq premiers mois se situaient à quelque 4800 véhicules, soit 4% au-dessous de cette année. Nous estimons que les résultats à la fin de l’année courante seront également meilleurs qu’en 2014.» En 2014, 301 942 voitures neuves avaient été mises en circulation. Les prévisions d’auto-suisse pour l’année en cours se situent autour de 305 000 nouvelles immatriculations.